Journal

La cérémonie laotienne du Baci

Le Baci, ou Soukhouan, est une cérémonie traditionnelle laotienne au cours de laquelle les participants se souhaitent mutuellement bonne santé, longue vie et réussite, et est organisé lors de tous les événements marquants de la vie : nouvel an, naissance, mariage, voyage, décès, célébration d'un ancêtre … 

 

Il s'agit d'une cérémonie laotienne, alliant animisme et bouddhisme, de rappel des âmes vers le corps de la personne honorée pour  lui assurer santé, bonheur et équilibre intérieur.

 

 

Le Soukhouan, littéralement « rappel des âmes », consiste à nouer du fil blanc sacré aux poignets d'une personne pour retenir les esprits protecteurs.

Le Baci est une cérémonie plus formelle qui se déroule autour d'un plateau appelé le Phakhouan. Elle est destinée à attirer des influences bénéfiques (ou esprits bienveillants) sur ses destinataires en faisant revenir sur eux les 32 âmes ( khouan ) que possède chaque être humain selon la conception traditionnelle lao. Ces âmes ont tendance à vagabonder dans d'autres villages et dans la nature (arbres, rivières, etc.) et peuvent subir de mauvaises influences liées à des « phi » invisibles, qui peuvent être à l'origine de déséquilibres.

Le jour du Baci consiste donc à rétablir l'équilibre et l'harmonie. Il s'agit d'un jour de fête où les âmes en errance sont invitées à réintégrer leur place dans le corps des bénéficiaires.

Elle se déroule autour d'un phakhouan , plateau doré ou argenté, chargé de cônes de feuilles de bananiers, sur lesquels sont piquées des fleurs (sont blanches et orange, couleurs traditionnelles du bouddhisme) et des baguettes chargées de fils de coton blanc béni. Tout autour sont disposées des offrandes, aliments (agrumes, œufs, riz gluant), bougies…

Des moines bouddhistes peuvent participer à la cérémonie, mais leur présence n'est pas indispensable. L'officiant est souvent un laïc érudit, qui connaît les traditions et les textes anciens ; il porte une écharpe en coton à carreau (sur l'épaule gauche).

Lors d'un Baci de noces, le maître de cérémonie repose les fiancés entre eux et au phakhouan par un long fil de coton. Il déclame des incantations de textes sacrés en pali (langue des anciens textes bouddhistes) ou en prose rythmée avec la participation de l'assistance pour aider à appeler les âmes du couple.

Il chasse les esprits indésirables et étrangers aux corps des mariés ; rappelle les esprits bienveillants ; et invoque tous les génies de l'univers sur Terre et dans le ciel pour bénir leur union ; et enfin formule des souhaits à l'égard des mariés.

Les mariés touchent le phakhouan d'une main, l'autre étant relevée en signe de respect. Les participants doivent le coude levé des mariés et se touchent les uns les autres pour participer à ce moment solennel.

L'officiant noue alors le premier fil de coton autour du poignet des personnes honorées. Les participants le font à leur tour en souhaitant leurs voeux de chance, santé et prospérité…. Les poignets des nouveaux époux sont alors ornés de dizaines de fils de cotons matérialisant les souhaits des invités.

Ces fils ne doivent pas être coupés, sous peine de perdre tout le bénéfice de la cérémonie. Il est conseillé de les porter au moins trois jours.

Pour clore la cérémonie, les mariés accomplissent le rite de Karava ou demande de pardon, adressé aux parents et aux aînés de la famille, pour toute infraction qu'ils auraient commise à leur possible, entraînée ou involontairement. Le pardon ayant été accordé, les mariés ont touché de leur front l'écharpe des aînés.

Un Baci se clôture par un moment de partage autour d'un repas avec tous les participants.

Fait social de première importance, le Baci fait partie intégrante de la manière de vivre lao. Il est devenu le symbole d'une certaine idée d'être lao faite de solidarité familiale, d'amitié sincère, d'entraide et de partage, de respect envers les aînés et les ancêtres, d'empathie et de gentillesse.

Ce site utilise des cookies nécessaires pour vous garantir une meilleure expérience. CGV

Accéder

Megamenu

Votre panier

Votre panier est vide.